Nos fufus
Touky, Clochette,
Chipper, Louna,
Loulou, Kiéra , Taz et Didou  Di   eet eetet    
     "Viens chez moi... j'habite chez mes furets !"
 
     C'est ce que nous pourrions dire quand nous invitons la famille, les amis à la maison. Pour notre plus grand bonheur, ce sont sept fufus qui partagent notre vie et ils nous la remplissent bien ! Il s'appellent Touky, Clochette, Loulou, Kiéra, Chipper, Louna et Taz et ils ont chacun leur histoire.

     Tout a commencé, en mars 2008, quand Anabela me dit que notre ami Jean-François, bénévole dans un refuge, nous propose une caniche en fin de vie. Nous décidons de nous rendre au Versoud, après Grenoble. Sur place, à ma grande surprise, c'est un furet qui nous est présenté. Anabela connaissant mon désir d'avoir un jour un furet, m'avait préparé cette surprise. C'est ainsi que Touky est entré dans notre vie ! Il avait été laissé chez un vétérinaire qui l'a confié par la suite à la S.P.A.  pour finir enfin au refuge sur l'initiative de Jean-François, sachant chez qui le placer.
     Nous ne connaisons pas son âge, il serait né en 2005 ou peut-être 2006. Mais qu'importe, c'est notre nouveau bébé ! (à gauche : carnaval juste le temps d'une photo ! )

     Il nous a fallu tout apprendre sur le furet. C'est en nous rendant au rassemblement du Club Français des Amateurs du Furet (C.F.A.F.) en mars 2009 que nous avons pris pleinement conscience de la place que peut prendre un fufu dans une famille et surtout comment le maintenir heureux et en bonne santé. Nous avons été pris par le virus de la fufumania et avons adhéré depuis à cette association.

     En mars 2010, une petite fée rejoint Touky. Elle s'appelle Clochette, petite albinos née en avril 2007. C'est en cherchant sur le "le Bon Coin" un chien pour des amis qu'Anabela trouve cette furette. Nous décidons de la récupérer en Savoie. C'est une petite fripouille habituée à faire ce qu'elle veut , individuelle et mordant facilement sauf son maître. Elle s'avèrera plus tard comme étant très gentille, après avoir fait quelques misères à Touky. L'adaptation à sa nouvelle famille est très rapide. Touky et Clochette sont devenus inséparables, même après la venue des autres furets.

     Si tous les furets ont chacun leur personnalité, ils ont par contre de nombreuses choses en commun : le jeu, la curiosité et surtout les bêtises. Il a fallu démonter toutes les plinthes des meubles de la cuisine aménagée pour récupérer Clochette qui s'était glissée sous les meubles par un tout petit trou... !

     Pauvre Touky, il n'était pas au bout de ses peines. Deux furets étant présentés ensemble à l'adoption à l'association, nous les adoptons le 26 juin 2010 pour éviter de les séparer.
Loulou, un beau furet zibeline et Kiéra, une furette albinos (le 3ème albi !) ont été trouvés errants dans un village et récupérés par un particulier. Ce dernier les confie au C.F.A.F. qui les place dans une famille d'accueil de son réseau national, afin d'en évaluer la sociabilité et vérifier leur état de santé avant d'être proposés à l'adoption. C'est ainsi qu'ils arrivent à la maison. Ils vont vite partager le gîte et le couvert avec Touky et Clochette.

     La hiérarchie n'existant pas chez les furets, ce ne seront que jeux et dodos ensemble.
     Les bêtises sont, bien sûr, au rendez-vous, surtout Kiéra, notre "commando". Se calant dos contre un meuble de cuisine et pattes sur la séparation pleine entre la cuisine et le salon, elle grimpe aisément pour arriver sur le plan de travail et en profite pour pousser au sol tout ce qui s'y trouve ! D'où l'installation d'une deuxième sécurité !!! Mais c'est mal connaître Kiéra ! Non contente de se déplacer à la verticale, elle continue à l'horizontale... nous avons enfin trouvé la parade. Une plaque amovible lui fait barrage, plaque qu'il ne faut surtout pas oublier de placer car Kiéra teste de temps en temps le dispositif (on ne sait jamais). Un furet, c'est têtu, ça revient toujours là où il a essuyé un échec quand il y arrivait avant ... !


     Le 13 septembre 2010, ce sont Chipper et Louna qui arrivent à la maison. Ils étaient également proposés à l'adoption par le C.F.A.F.. Ils sont frère et soeur, nés le 7 avril 2010... des bébés ! Mais quelle surprise en allant les chercher ! le "bébé" Chipper, un zibeline, n'avait pas le poids d'un bébé... 1,200 kg... il sera le plus lourd de tous nos furets ! Et sa soeur, furette champagne, ne pesait que la moitié ! Il faut savoir que c'est courant dans une portée, la femelle pèse généralement moitié moins que le mâle... et aussi la taille ne fait pas l'âge : le poids du furet varie à l'âge adulte de 500 gr à plus de 2 kg.

     Depuis, Chipper, non castré, a été présenté au LOFF (Livre des origines français du furet)
le 5 décembre 2011. Il a été qualifié "Très-Bon" et apte pour la confirmation (que nous n'avons pas effectuée, ayant opté pour la castration).
Là-aussi, l'adaptation a été très rapide, la vivacité des deux jeunes nouveaux a amené un nouveau dynamisme au sein de l'équipe de fufus... les "pout-pout" sont nombreux et Louna a vite repéré le casier à bouteilles vertical et nous avons pu admirer la souplesse de ces mustélidés. Il ne lui a pas fallu longtemps pour grimper de case en case jusqu'au plan de travail qu'elle n'a jamais pu atteindre grâce au rebord trop avancé ! Par précaution, nous avons mis dans la case du haut une bouteille de type limonade, remplie d'eau. Aucun problème, elle l'a "virée". La bouteille s'est brisée au sol vidant tout son contenu. Et bien sûr, comme tout fufu qui se respecte, les autres sont venus voir innocemment ce qu'il se passait et en ont profité pour patauger dans l'eau. Malgré les bouts de verre, aucun fufu ne s'est blessé !

     Avant l'arrivée de Chipper et Louna, nous avions su qu'un furet cherchait une nouvelle famille. Son maître ne pouvait plus s'en occuper sérieusement. Opium (son nom à l'époque), vivait seul dans une grande pièce où il interdisait l'entrée aux autres animaux de la maison (chez les parents du maître). Il n'était pas malheureux et en bonne santé. Mais, voilà, plus le temps de son occuper, plus le temps de jouer avec... nous nous étions proposés mais le temps passait et nous n'avions plus de nouvelles. C'est alors que nous avons adopté Chipper et Louna. Puis voilà que la proposition réapparaissait. Nous n'avons pas pu résister !

     Opium est adopté le 15 décembre 2010, nous le rebaptisons "Taz". C'est un joli furet champagne, né le 1er août 2008. Il est très craintif et constamment sur la défense et donc très mordeur ! Pour le tester, j'avais une méthode bien particulière que je n'ai jamais renouvelée et qui, d'ailleurs, n'a jamais eu l'unanimité chez les "mustélistes" (cherchez pas, c'est un mot inventé). J'ai mis ma main dans la cage et là, croyez-moi ou non, j'aurais préféré mettre ma main sur une tapette à souris !!! J'ai très vite apprécié le mordant de Taz. Il a fallu qu'avec l'autre main je force Taz à ouvrir sa machoire pour libérer mon pauvre doigt !!! Donc, nous étions fixés, une éducation était à faire. Je n'aurais jamais cru qu'un fufu avec une si belle bouille pouvait faire concurrence au poinçonneur des Lilas ! Taz était très peureux face aux autres furets (il n'en avait jamais revu depuis la séparation d'avec sa mère), les fufus profitaient de sa faiblesse pour l'enquiquiner et entre furets, c'est du spectacle ! J'ai donc voulu les séparer... aïe !... l'erreur fatable... Taz a pris ma main pour cible et il m'a été très difficile de la libérer... j'ai blanchi, ça m'a porté au coeur... j'en ai été quite pour avoir des "poupées" à deux doigts... une expérience que je ne souhaite à personne. Il a fallu plusieurs mois pour qu'une adaptation à peu près correcte soit atteinte. Maintenant Taz est vraiment une pâte ! Il réclame nos bras, ayant toujours une crainte envers ses congénères. Il "couine bruyamment" quand les autres jouent trop nerveusement avec lui et vient aussitôt nous réclamer les bras en ayant l'air de nous dire "y font que m'embêter !". Il s'endort volontiers sur nous et aime être cajolé.

     Il arrive que tous les fufus fassent la sieste ensemble, empilés les uns sur les autres, avec Taz dedans !