23 juin 2012

 
Une petite note que j'avais rédigée pour un club fin 2011
mais qui n'a jamais été communiquée aux parents et athlètes
 
Si nécessaire, vous pouvez récupérer cette note
dans sa totalité ou partiellement,
ou encore la modifier.
Cette note est à votre disposition

 

 

 
   
  Qu'est-ce qu'un club ?
 
     Un club est un regroupement de personnes animées par le désir de partager une même passion. Pour nous c'est le Twirling-Bâton.
     Pour qu'un club puisse exister, il lui faut des dirigeants et bien-sûr des pratiquants.
     Les dirigeants s'engagent à faire évoluer ce club au sein d'un bureau. Ce ne sont que des bénévoles qui emploient une grande partie de leur temps-libre à organiser, gérer, prévoir, régler les problèmes, et c'est une grande responsabilité.
     Différents postes sont occupés par ces bénévoles : celui de secrétaire qui doit faire face à toutes les tracasseries administratives et elles sont nombreuses, celui de trésorier, poste peu envié quand il s'agit de gérer une comptabilité où chaque euro a son importance. Ils peuvent être secondés par des adjoints. L'ensemble de ces bénévoles est placé sous la responsabilité d'un Président qui détermine les lignes de conduite, les buts à atteindre, c'est la première personne à qui on s'adresse en cas de problèmes à résoudre ou pour un simple renseignement. C'est une personne particulièrement disponible et compétente pour la bonne marche du club.
     Les pratiquants, quant à eux, intègrent par choix ce club pour pratiquer un sport et y progresser. Ils participent aux entraînements en vue des compétitions où ils prennent un réel plaisir quel que soit le résultat atteint, et c'est le but !
     Et au milieu de ce petit monde, il y a les entraîneurs... voilà des personnes importantes dans un club, tout particulièrement dans un club de twirling-bâton ! Ils sont animés par leur passion et ne cessent de vouloir la partager. Ils s'investissent pleinement, en temps, en patience et physiquement, bien souvent au détriment de leur propre vie privée... mais c'est leur passion !
     Voilà ce qu'est un club, il ne s'agit donc pas d'une garderie ou d'un endroit pour "occuper" les enfants !
 
   
 
     Pour les athlètes, le premier mot qui doit venir à leur esprit, avant même que "compétition", c'est "entraînement".

 
L'entraînement :

     Que ce sport soit pratiqué comme loisir ou pour les compétitions, les entraînements sont la base même pour la progression.
     C'est là que l'ENTRAINEUR montre toute son importance ! C'est l'entraîneur qui apprend aux novices, corrige les chevronnées. Avoir un entraîneur, c'est la garantie d'une évolution individuelle et collective. L'entraîneur est seul devant plusieurs athlètes et doit être attentif en permanence. Et ce n'est pas chose aisée car si l'entraîneur peut intervenir dans la manipulation du bâton, il n'en est pas de même concernant le comportement des athlètes, car chacun a son caractère, plus ou moins marqué !
     C'est ainsi qu'il ne faut jamais oublier que l'ENTRAINEUR EST LE SEUL PATRON.
     On lui doit obéissance et respect. Il sait ce qu'il fait et c'est dans l'intérêt des athlètes.
     L'obéissance et le respect sont la base même de la discipline ! Cela ne doit pas être considéré comme une contrainte mais comme une nécessité.
     L'obéissance est une obligation quand on veut apprendre, sinon à quoi sert de participer aux entraînements ?
     Le respect quant à lui, n'est pas seulement dans le langage, il se trouve également dans l'attitude. Il y a une différence, par exemple, entre souffler de fatigue et souffler de "ras-le-bol" en levant les yeux, ou encore faire une grimace ou un geste équivoque !
     L'entraîneur peut pour certaines occasions, déléguer ses compétences à une "aide". Ce n'est pas dans le but de se décharger, mais de valoriser une athlète en lui faisant partager ses acquis avec une autre athlète moins expérimentée, mais attention, "aide" ne veut pas dire "responsable", seul l'entraîneur est responsable. Cette pratique n'est pas spécifique au twirling, nous la retrouvons dans de nombreux sports !
 
   
 
     En début d'entraînement, il y a une phase incontournable, c'est l'échauffement.
 
L'échauffement :
 
     Moment indispensable et donc obligatoire, l'échauffement est une préparation du corps en vue des efforts qu'il devra supporter. L'échauffement assouplit les articulations, détend la musculation, prépare le coeur à une accélération pour l'oxygénation du sang. L'échauffement est nécessaire pour éviter par la suite tout accident (claquage, entorse... ).
     L'échauffement est placé sous la surveillance de l'entraîneur qui peut, comme au cours de l'entraînement, faire intervenir une "aide" qui, dans les mêmes conditions, conduit les autres athlètes après avoir reçu des consignes strictes de l'entraîneur. Là-aussi, l' "aide" n'est pas placée devant des responsabilités qui ne lui incombent pas, on ne demandera pas à une "aide" de faire pratiquer des mouvements qu'elle ne connaît pas elle-même !
     L'échauffement est commun à toutes les athlètes, quel que soit le niveau. Il se fait donc en groupe et ensemble. Il se peut qu'exceptionnellement un ou plusieurs athlètes doivent s'échauffer séparément si leur séance d'entraînement est particulière.
     L'échauffement faisant partie intégrante de l'entraînement, il répond aux mêmes règles de discipline. Dans cette discipline, on retrouve tout naturellement le respect des horaires.
     Arriver à l'heure, c'est respecter non seulement l'entraîneur, mais aussi les autres athlètes qui, eux, se donnent la peine d'être à l'heure. Etre à l'heure, c'est garantir la même durée d'échauffement pour tout le monde, maintenir un esprit d'équipe, pouvoir travailler dans les mêmes conditions. C'est d'autant plus important quand il s'agit de duos, équipes ou groupes. Les retards ou absences répétées mettent en péril la motivation des coéquipières. Isolément, cela n'implique que l'athlète concernée (*), ce n'est pas le cas à plusieurs ! Un choix à prendre dès le début et s'y tenir !
(*)et également l'entraîneur qui s'est donné la peine de "monter" le solo !
 
   
       Enfin, pour clôturer, il est nécessaire d'attirer l'attention sur la responsabilité du club ou de ses représentants officiels.
     En effet, l'athlète est placée sous la responsabilité du club qu'à partir du moment où celle-ci est remise physiquement à un représentant du club (entraîneur ou membre du bureau présent dans ce but), et non pas déposée à la "va-vite" parce que l'on voit du monde un peu plus loin ! Les parents présents ne sont pas responsables des enfants arrivant seuls. Ce n'est pas leur rôle. Par ailleurs, un changement de lieu ou une annulation de dernière minute peut intervenir, que ferait l'enfant à ce moment-là ?
     Alors, rappelons-nous que l'athlète n'est placée sous la responsabilité du club qu'à la "prise en compte" par un responsable présent à cet effet !
     Bien sûr, à la fin de l'entraînement, ces règles élémentaires de sécurité se doivent d'être appliquées. Laisser partir sans garantie une athlète mineure sans la présence d'un représentant légal ou sans autorisation écrite préalable, est une responsabilité trop grave pour être acceptée par le club. De plus, discuter une petite minute avec un parent pour l'informer de l'évolution de l'athlète n'est pas sans intérêt.
 
   
 
     Ces "quelques" lignes, qui ne sont pas à vocation moralisatrice,  ont semblé nécessaires pour maintenir un bon équilibre au sein du club, dans l'intérêt de toutes et tous et tout particulièrement pour nos enfants.
     Dans de nombreuses régions, des stages sont organisés chaque année. Des inscriptions sont prises et l'argent est dû par le club à l'organisateur, seulement des annulations interviennent en dernière minute et font perdre beaucoup d'argent au club. Il est arrêté une date butoir à chaque fois, pour les inscriptions. Passée cette date, si une annulation intervient la somme sera due, sauf cas de force-majeure. Il en est de même lors des compétitions (critériums, championnats), le montant des passages (solos, duos.....) doit être versé par le club.
      Par ailleurs, à chaque compétition, quel que soit le niveau, l'entrée est payante. Il paraît important de préciser que le prix des entrées est acquitté par tout le monde, y compris les dirigeants. Le prix est fixé par les organisateurs (comité départemental, ligue...). Il y a possibilité de prendre une carte d'adhérent "Supporter" éditée par la FFSTB,  qui donne droit à un prix réduit à chacune de ces compétitions.

 
 
Michel Groshenry


 
RETOUR ACCUEIL                                                              HAUT DE PAGE